jeudi 3 août 2017

Peinture - Dark Souls

Unwol

Les Sbires en couleur

 

Wesh wesh les amis ( :D )
Petit post rapide après avoir fini la peinture de Dark Souls :)

Les photos de groupes des sbires :

Les morts de décès

Pas de grosses difficultés avec eux, il a surtout fallu trouver des schéma de couleurs pour que chacun puisse paraître différent des autres, c'est certes un simple jeu de plateau avec les mêmes modèles en plusieurs exemplaires, mais bon, ça apporte une certaine touche au jeu :) Le tout a reçu un épais lavis de nuln oil, on est dans DS quoi, il faut bien que ça soit raccord ! :D


Les Sbires d'Anor Londo
Là, encore moins de problèmes. Comme dit précédemment, je n'avais pas du tout la motivation pour me lancer dans du NMM, malgré que ça soit une de mes licences préférées, je ne voulais pas du tout passer mes vacances à peindre tout le contenu de la boite avec cette technique:x
J'estime tout de même que ça ne rend pas si mal que ça, après tout, le plus important dans le jeu reste les boss:)


Photos des Boss :


Smough

Pour lui, j'étais parti pour du pigment doré, mais je voulais qu'il y ai une différence entre lui et Ornstein, son besta, le bronze me semblait plutôt une bonne idée, je trouve qu'il manque des éclaircissement plus marqué, ça sera fait plus tard ^^


La Danseuse
 
Ce fût assez difficile, la cape a été un vrai défi : je voulais rendre le même effet présent dans le jeu vidéo, à savoir une cape éthérée. Devant la difficulté, et l'absence d'aérographe, j'ai du me rabattre sur un schéma classique, dark reaper et thunderhawk blue. La lame a elle reçue une couche de glacis rouge GW, sur une base de leadbelcher, simple mais efficace !


L'Outrider
 
Schéma très simple pour lui, du leadbelcher, du lavis bleu pour rappeler le côté gelé du personnage, une épée qui je l'avoue ne rend pas aussi bien que ce que j'aurais voulu, mais tant pis…..:x


Chevalier Ailé
 
Même chose qu'au dessus, le bleu est fait sur une base de cygnar blue base, et éclaircis avec le cygnar blue highlight P3.


Démon de Titatine

Alors là, je me suis pas cassé la tête, mélange de gris et brossage à sec, rien de plus efficace ! L'arme est aussi peinte en leadbelcher, lavis de noir, et éclaircis au iron breaker.


La Gargouille

 
Une figurine impressionnante, et je me suis un peu creusé le ciboulot pour trouver quelque chose de sympathique. Je suis donc parti sur une base de baneblade brown, lavis de earthshade, et éclaircissement de la couche de base avec du blanc, en brossage. Les ailes sont simplement faites en bugman's glow et les plumes en rakhart flesh, le même lavis est appliqué sur l'ensemble. Pour le métal, je voulais faire une sorte d'armure oxydé, c'est balo, je n'ai pas du tout le matos pour ! J'étais pourtant persuadé de l'avoir mais tant pis, je me suis dirigé vers une méthode plus : leadbelcher, lavis de coelia greenshade (j'adore cette teinte) puis éclaircissement progressif, ça rend plutôt bien au final !

Et voilà, c'est fini pour aujourd'hui:), un autre post va bientôt arriver afin de pouvoir présenter la réception de mon pledge de Raging Heroes ! (spoiler, y'a une géante de 20cm parmi ces quelques figurines:D )

samedi 22 juillet 2017

PàP : Héros et Ornstein - Dark Souls




Unwol

Pas à Pas : Zéros et Ornstein


Salut à tous, comme mentionné dans le premier post consacré à Dark Souls, on va se pencher aujourd'hui sur un tutoriel de peinture Pas à Pas des zéros et de Ornstein:)

On commence par les acteurs principaux du jeu, pour se faire, je me suis inspiré des artworks officiels du jeu et des photos ingame sur les wikis des différents jeux, via les descriptions des vêtements, armes, etc etc :

Le Herald :

 


Le Herald : version artwork 
Version peinture :


La peau, c'est classique, couche de base au bugman's glow GW, lavis de reikland, premier éclaircissement au cadian fleshshade, et dernières touches au kislev flesh et du pallid wysh flesh.


On passe ensuite aux vêtements :


La tunique est réalisée avec du bleu gris foncé PA, le pantalon et les bras sont peints en Dark reaper GW, le cuir quand à lui est une base de marron chocolat PA. Le cuir et la tunique sont éclaircis avec du blanc, après un lavis respectivement de Agrax earthshade et de nuln oil pour la tunique. Le dark reaper est lui éclaircis selon le schéma classique de GW, avec du thunderhawk blue, puis cette dernière couleur mélangée à du blanc.


On passe à la cape et à la lance :


On part sur une base de Rakhart flesh GW, la hampe de la lance est elle en marron royal navy PA (attention à bien mélanger cette teinte)
Le rakhart est éclaircis avec du pallid wysh flesh, le marron royal lui, avec une pointe de blanc. 


Enfin le métal, je n'étais pas très motivé à l'idée de faire du NMM sur les figurines du jeu, (certains diront par flemme, moi je dirais par gain de temps :D ) Par chance, après toutes ces années, mes pots de pigments GW sont intacts, je part donc sur une base de leadbelcher, sur lequel j'applique plusieurs lavis très léger de agrax earthshade. J'éclaircis enfin les arrêtes avec du ironbreaker. Le morceau de tissu sur la lance est en mephiston red, lavis de carrobourg crimson, et éclaircis au evil sunz scarlet.
Voilà pour le Herald ! J'ai essayé de m'en tenir le plus possible à l'artwork, toutefois, j'ai changé certaines teintes pour éviter d'avoir à peindre 36 nuances de gris.

 
L 'Assassin :
 



 
Pour les héros suivants, je mettrais seulement les photos des bases appliquées:)

 





Pour la capuche de racaille, on est encore sur une base de bleu gris foncé PA. Vu que c'est un assassin, on va rester pour celui ci sur des teintes de cuir, tout en essayant d'apporter des variations de couleurs : La ceinture est en marron acajou PA, les bottes et gants en marron chocolat. La tunique est quand à elle en Rhinox hide GW. Le pantalon est en eshin grey, foncé avec un alvis de nuln oil, et éclaircis avec du blanc via la couche de base. Les parties métalliques sont faites de la même façon que le Herald.
Les couleurs précédentes se voient appliquées un lavis de agrax earthshade après un éclaircissement  des bases également avec du blanc, et ce pour délibérément avoir un aspect très sombre. C'est un assassin après tout.



Le troisième larron est le Warrior :






Pour notre ami à la hache : bottes et gants de la même teintes que les deux premiers, tous les lanières sont peintes en marron acajou PA. Le bouclier est en marron royal navy, la cape en mephiston red. La fourrure sur la cape est en rakhart flesh, celles sur les pieds en celestra grey GW. Les parties métalliques en leadbelcher.



Le pantalon peint en bleu gris foncé PA est éclaircis avec une pointe de blanc à la teinte précédente, les fourrures des bottes sont brossés en blanc. La fourrure de la cape est ombrée en reikland fleshshade, on réapplique la couche de base, puis on applique du pallid wysh flesh sur les extrémités. J'ai simplement ombré le bouclier avec du nuln oil. Pour le cuir, j'ai utilisé la méthode des deux premiers personnages. Le rouge est traité de la même façon que le tissu de la lance du Herald.


On attaque le dernier héros de la boite, le Knight :
 
  

Tous les vêtements sont peints en gris bleu foncé, le cuir en marron royal navy, et le métal en leadbelcher. Le bouclier à reçu un mélange de leadbelcher et de noir, pour mieux faire ressortir le symbole.


J'applique un gros lavis de nuln oil sur le métal, j'éclaircis ensuite à l'ironbreaker en suivant la méthode zénithale. Dernier éclaircissement au runefang steel GW, le cuir et les vêtements sont comme d'habitude éclaircis en mélangeant les couches de base avec du blanc.


Voilà les quatre héros terminés !
 


 
On passe donc à un de mes personnages favoris de l'univers des Souls : Ornstein, le tueur de dragons ! 

Vu que c'est un des boss du jeu, et que j'adore le chevalier du lion : je l'ai peint en NMM, histoire de le mettre en évidence. Pour ceci, j'utilise les pots de peinture du pack NMM d'Angel Giraldez, une valeur sûre pour apprendre, via le tutoriel fourni avec.



On commence par une couche de base de Heavy brown vallejo.


La prochaine étape consiste à ombrer la figurine avec du Sepia Vallejo.


On commence ensuite à éclaircir les zones avec le heavy goldbrown vallejo.



On mélange la précédente couleur à du blanc et on réduit les zones sur lesquelles on applique l'éclaircissement (logique)


On finit avec du blanc pur sur les arêtes. On procède de la même façon sur l'arme :)


Ensuite, on peint l'épaisse chevelure en mephiston red GW, que l'on ombre avec du carrobourg crimson. On éclaircit ensuite au evil sunz scarlet. En ce qui concerne les parties métalliques, on applique une base consistant en un mélange de black vallejo et cold grey vallejo. Le cold grey est ensuite appliqué pur sur les arêtes, on le mélange ensuite à du blanc en réduisant la zone, et finalement, on passe au blanc pur. Je peint quelques éraflures au blanc pur dilué sur la lance, et j'applique un glacis de turquoise entre la lance et la garde de celle ci.

Et voila ! C'est tout pour cet article, la prochaine fois, ça sera une galerie générale du restes des sbires et des boss:) En espérant que cela vous aura plu !

mercredi 28 juin 2017

PàP : Achille Septorisé - Infinity

Mamx

Pas à Pas : Achillator !


Yop ! Alors on est parti pour un petit pas à pas, c'est pas vraiment un tuto mais plus un déroulement en grosses étapes du comment du pourquoi. Nous allons donc voir ensemble la peinture du Achillator qui a terminé 3éme au concours trimestriel 2017 sur Warmania (j'en suis bien content, il y'avait des participations vraiment top).

Alors, la figurine de base est tirée de l'édition spéciale 10th anniversary (petit cadeau de mon poto Unwol)

Boite qui contenait deux versions d'Achille (Aleph)

Concept de base

Ne faisant pas du tout la faction Aleph mais celle des grands méchants aliens, je suis parti, pour le concept de base, sur une version septorisée (zombifiée si on veut être plus clair) de notre cher Achille. Donc un guerrier plus que bourrin ramené à la "vie" après avoir été récupéré sur le champs de bataille.

Au niveau des couleurs cela me donne mes premières bases : couleurs froides (non-vivant) donc exit toutes les couleurs chaudes dominantes qui pourraient donner de la vie à ce terminator en herbe. Je les garde pour le contraste, pour plus tard.


Petite inspiration en supplément : Terminator du coup, ça colle pas mal. Surtout pour le visage !

Ajouter ce petit coté robot apparent avec une bonne grosse balafre
On a le concept de base plutôt bien défini. Pour le socle je pars (dans l'idée) pour un petit sol martien avec débris et oeuf d'alien. Sobre mais efficace.

Premiers aplats de couleurs : donner le ton

Le choix des couleurs s'est donc porté sur des nuances de bleu pour l'armure et le visage. Pour les armes (les trucs qui peuvent être dangereux) je suis parti sur un rouge terne, ça apporte du contraste sans qu'on ne voit que cela. Si cela avait été du rouge lumineux le regard aurait été davantage attiré vers les armes, il vaut mieux ici axer le regard sur le visage / haut du tronc (en tout cas c'est ce que j'ai tenté de faire).

Couleurs de bases + visage
Armure : 3 couleurs, bleu nuit / noir / gris
Arme : rouge terne
Visage : un espèce de gris bleuté (j'ai fait des mélanges), noir pur pour les craquelures, rehaut en blanc pur (traits du visage + craquelures), ombre grise, cheveux en crème avec une pointe de bleu très clair avec ombrage grisé (ce qui donne un blond platine fade, sans vie). Sans oublier une pointe de rouge dans l'oeil gauche, regard vide dans le droit avec du noir

Une fois l'idée posée en couleur y'a plus qu'à pousser tout ça avec éclairage et ombrage !



 Éclaircissement sur les plaques d'amures bleues et ombrage avec lavis de noir sur les parties grises. Contraste avec le socle en orange


Et on continue de pousser les couleurs, on affirme les arrêtes et on tente des petits NMM ici et là, avec en prime quelque "battle damage" sur l'armure, histoire de sortir de sa zone de confort !

Au final, on arrive à un truc vraiment pas dégueux !








Version moins exposée
Bah ça fait le taff au final. Je suis bien content du résultat, même si il reste pas mal de chose à améliorer (la pose des lumières, les peaux, le nmm ...). Une bonne expérience en tout cas !

A la prochaine ;)

vendredi 16 juin 2017

Dark Souls : Partie test !

Unwol

Découverte d'une partie Dark Souls (4 joueurs)




Salut à tous ! Petit article rapidos pour vous faire part d'une partie à 4 joueurs sur Dark Souls, avec quelques règles maisons 😀. En effet, après avoir tester le jeu en solo, je me suis rendu compte d'un des défauts majeurs du jeu, mais aussi une de ses qualités : trop vouloir coller au jeu vidéo. Ce qui force à créer des règles alternatives pour pouvoir avancer plus rapidement.

 

PAF ! Pastèque !


La première chose qu'on remarque, c'est la difficulté des rencontres (cela dépendra aussi des cartes tirées, certaines sont bien plus accessibles que d'autres) Une fois qu'un joueur finit son action, c'est au tour de tous les ennemis d'effectuer le comportement indiqué sur les différentes cartes de profil. Ce qui fait que chaque tour peut potentiellement être le dernier suivant la distance entre les joueurs, mais aussi le jeton aggro attribué au héros exécutant son action. Heureusement, une fois suffisamment d'équipements acheter, les combats deviennent évidemment bien plus facile à terminer. J'oserais même dire que cela devient presque une promenade de santé. Malheureusement, n'ayant pu tester que la première moitié du jeu, je ne pourrais pas dire si les rencontres suivantes donneront envie de jeter le jeu par la fenêtre ou non. De manière surprenante, le combat contre le mini boss, ici la Gargouille, a été d'une facilité déconcertante, malgré ses multiples attaques, elle n'a pu toucher de mémoire qu'une ou deux fois pendant le combat. Une mauvaise lecture des cartes peut aussi être en cause 😖 Bref, niveau fight, c'est intéressant, la mécanique de points de vie et d'énergie force à bien calculer son action, une mauvaise décision mène a une mort de décès assez anecdotique, et fait échouer le groupe entier (à 4 joueurs, on ne dispose que de deux essais avant le game over.)



Maintenant, dirigeons nous vers le point qui fâche :

 

Ta mère, elle va farmer !


Le farm d'âmes sans règles maison est absolument ingérable, le groupe gagne 2 âmes par tuile, ce qui est dérisoire vu la quantité qui est requise pour pouvoir augmenter ses caractéristiques : force, dextérité, intelligence et foi. Chacune de ces caracs peut être augmentée 3 fois, et de manière croissante : 2 pour le premier palier, 4 pour le second et 8 pour le dernier. Autant dire que dans une partie à 4 joueurs sans modification des règles, on y est encore 850 ans après. Dans cette optique, j'ai décider que chaque joueur gagnait 3 âmes, faisant un total de 12 âmes par tuile. Autant dire qu'on avance beaucoup plus vite, et que c'est pas dommage.

Également pour accélérer le début de partie, j'ai accorder au groupe le même avantage qu'en solo, commencer avec un pool de 16 âmes, ce qui permet de s'acheter quelques niveaux, mais aussi de l'équipement bien utile. Rappelons qu'à partir de 2 joueurs, le pool d'âmes est vide, ce qui rallonge encore plus le temps de jeu.

Autre petite modification, j'ai séparer les différentes cartes d'équipements en tas : un tas pour les armes, un autre pour les armures et bouclier, et un dernier pour les améliorations d'équipements. C'est une des choses qui m'a étonner, au lieu de faire comme ci dessus, Steamforged a décider qu'il n'y aurait qu'un seul tas, rendant complètement aléatoire l'achat des objets, alors que dans le jeu vidéo, de manière logique, on achète les objets dont on a besoin.

On pourrait croire qu'avec tous ces changements, le jeu se plie en une heure, et bien non ! Il nous aura fallu 2 heures pour atteindre la Gargouille et lui casser le cul, avec un wype et une petite pause. Inutile de dire que sans, la première moitié nous aurait pris au moins 3 heures voire 4. A se demander si ils ont vraiment tester le jeu. Je trouve tout à fait louable de vouloir vraiment calquer le jeu vidéo, mais la notion de farm est différente entre les plateformes. 

Malgré ces quelques défauts, le jeu reste très fun, avec des actions plutôt héroïques, d'autres bien nulles mais très drôles 😀. Ça m'a surtout bien donner envie d'y rejouer et cette fois ci, de finir la partie contre un des gros méchants boss !


lundi 5 juin 2017

Evénement - 2nd Salon Du Jeu d'Angoulême

Mamx

2nd Salon Du Jeu de Société et de la Figurine d’Angoulême : 3-4 Juin 2017



Un petit salon ça se refuse jamais, j'ai donc eu le plaisir de m'y rendre le 3 juin. L'organisation a été géré par l'Association Angoumoisine de Jeux et d'Histoire (AAJH) et franchement c'était au poil !

Ce salon avait lieu sur deux jours à l'Ilse d'Espagnac (juste à coté d'Angoulême) à l'Espace Carat.

Entrée du salon
Bon le temps n'était pas ouf, mais la fraicheur et la pluie rendaient l'événement plus attrayant ! (et l'air plus respirable).
Donc arrivé pour 10h sur place (grossomodo) et direction l'accueil !

Organisation

Au niveau de l'organisation et de l'animation il y avait au final pas moins de 12 organismes pour donner vie à tout ça.

¤ L'AAJH (entre autre de s'occuper de l'orga) proposait de la vente de matos, des démos de peinture sur figs (je reviendrais dessus), des animations de jeux de rôle, de jeux de plateaux et gérait également les deux tournois du weekend (Warmahorde et King Of War)

Démo peinture/montage

¤ L'association "La Compagnie de Valdemor" qui proposait de la démo de jeu de figs (BloodBowl et 40k)
¤ L'association Ordalie pour l'animation du pôle JdR
¤ Les ludothèques de la COMAGA pour l’animation de l'espaces jeux de plateaux

On retrouvait également des professionnels avec :
¤ Mantic France, pour de la vente et démo d'initiation (Walking dead, KoW)

Stand Mantic

¤ Baga'jeux, pour l'animations des tournois de jeu de plateaux (king of tokyo, ...)
¤ Aux fines couleurs, Jeux de mains, Wavgames et La Loutre Rôliste pour de la ventes de peinture (vallejo/PA notamment), de jeux de plateau et de jeux de rôles


Sans oublier la pitance et la boisson assurées par La Cervoiserie Angoulême et le Carpe Diem.

Qui, que, quoi, comment ?

La salle était "séparée" en deux grosses parties. A droite les tables de figs (tournois, démo, initiation et histo), à gauche : jeux de plateaux, pôle associations (demo peinture et BloodBowl) et stands des vendeurs. Sans oublier le pôle JdR au fond !

Les tournoyeurs étaient déjà en place et les jets de dés faisaient tomber les premières victimes d'une longue série. Il y avait une quarantaine de tables de jeu pour le tournois inter-régional de King of War, soit grossomodo 80 gus prêt à en découdre !
Un peu moins de peuple pour le tournois en équipe de Warmachine/Horde, 8 tables pour une quinzaine de bonshommes.


Partie droite de la salle : 40 tables de Kow + 8 de WarmaHorde
ça faisait un peu de peuple au final
Les différentes tables avec les armées des participants (nécessairement peintes pour le tournois) étaient vraiment agréables à regarder. On y retrouvait des mélanges de gammes et de versions le tout sous une même bannières c'était vraiment sympa. Des trolls de Trollbloods peints façon élémentaires de terre ça marche au poil pour la faction Force de la Nature ! Il y avait pas mal de reconversion de figs de GW, ça faisait plaisir au yeux de revoir de bons gros régiments. Au niveau des mécaniques de jeu cela avait l'air plutôt fluide et claire (perso je connaissais pas les règles avant d'arriver), personne n'en est venu aux mains en tout cas.

Pareil du coté WarmaHorde, tout était peints et ça claquait ! Par contre niveau règle c'était un chouilla plus complexe, apparemment (je ne joue pas à WarmaHorde). J'ai juste remarqué que niveau mesure ça déconnait zéro, c'était au millimetre près et ça vérifiait plusieurs fois de suite (quelques TOC ?).

Dans les deux cas malgré la compétition l'ambiance était bon enfant, même si certain semblait jouer leur vie à chaque mesure/lancé de dés !

Perso j'étais pas trop attiré par le pôle jeux de plateau, j'ai passé la plus part de mon temps aux niveau des tournois et aussi près de la table de démo de 40k gérée par La Compagnie de Valdemor (des types super sympathiques) : petit scénario test 2v2 (space marine + chaos VS space marine + inquisiteur)
Je suis pas au clair avec les différents chapitre de marines, mais visiblement ça pouvais passer, pour le bien de la démonstrations !

Les rouges et bleus contre les verts et gris !
C'était marrant de revoir du 40k avant les modifs prochaines. Ils leur fallaient tout de même 2/3 livres chacun pour avoir toutes les règles sous le coude. Perso je trouve ça ouf ! et toujours aussi fun les lancés à 35 dès des gardes impériaux ! J'ai pas vu la fin, s'il y'en a qui connaisse le dénouement je suis preneur.

J'ai pas mal discuté avec des gars des associations du coin (La Compagnie de Valdemor et l'AAJH) et notamment avec un peintre/modéliste de l'AAJH (hyper passionné et super sympa).

Il bossait bien le gus !
Au final je suis reparti de notre discussion avec plein d'idées et deux sachets donnés gracieusement par notre ami peintre de l'AAJH, l'un contenant des morceaux d'ardoises et le second contenant un mélange oufissime pour faire de la neige et/ou dépôts de glace ! Et qui ne jaunit pas ni ne se dégrade ! La bonne recette maison mais qui rend vraiment, vraiment bien !

Bon je ne tease pas plus, c'est un mélange de verres (concassé et de bille). ça donne un résultat aux petits oignons. Sous couche blanche = neige parfaite / autre sous couche = dépôts de glace.

Chapeau bas Monsieur !

C'est donc à l'issu de cette petite journée fort sympathique que je repars dans mon antre avec trois bouquins de KoW, deux sachets pour le modélisme et un regain de motivation !

L'année prochaine, comptez sur moi !